Les propriétaires d’animaux ont des devoirs et des responsabilités envers leurs animaux. Avant même d’avoir un animal de compagnie, il est important de connaître les règles pour respecter le bien-être et la santé de votre animal de compagnie. Connaître tous ces facteurs vous permettra d’anticiper avec minutie l’arrivée de l’animal et d’éviter les désavantages économiques et/ou environnementaux pouvant conduire à une mauvaise décision telle que l’abandon. Il est important de rappeler qu’un chien a une durée de vie moyenne de 11 ans et un chat de 16 ans, avoir un animal de compagnie requiert donc plusieurs années d’engagement. Alors, comment pouvez-vous contribuer à leur bien-être ?  

Les libertés fondamentales

Un animal de compagnie est légalement défini comme un animal gardé par une personne de son propre chef. Ainsi, près de 2 foyers sur 3 en France possèdent des animaux de compagnie. Les animaux sont des êtres sensibles qui ressentent des émotions, des besoins ainsi que des attentes. Si vous répondez à ses attentes, ils pourront aussi ressentir un sentiment négatif ou positif. Matos.fr : votre partenaire pour le bien-être de vos animaux vous assiste pour contribuer au bien-être de votre animal.

Le bien-être animal est statué par l’Organisation mondiale de la santé animale. Cela comporte cinq libertés fondamentales, y compris l’absence de soif, de peur, de stress physique et thermique, de faim, et l’absence de douleur et de maladie, ainsi que la liberté d’exprimer le comportement normal de l’espèce dans un environnement approprié.

Assurer la santé de votre animal nécessite de répondre à ses besoins physiologiques et comportementaux et de lui apporter les soins dont il a besoin. Ceci comprend :

  • une bonne alimentation,
  • des conditions de vie adaptées,
  • soins préventifs réguliers tels que vaccination, traitements contre les parasites et les vers
  • une bonne hygiène
  • passer du temps avec lui : promenade ou jeu

Droit aux soins médicaux, vaccination, stérilisation

Les animaux de compagnie ont besoin de soins médicaux, tout comme les humains. En cas de maladie, le vétérinaire sera le point de contact. De même, les animaux de compagnie peuvent souffrir de maladies chroniques telles que diabète, épilepsie. Certaines de ces affections peuvent nécessiter un traitement quotidien et à vie, prenant du temps et de l’argent supplémentaires. 

La vaccination est la mesure préventive optimale contre les infections collectives et individuelles. Il stimule les défenses immunitaires de l’organisme, lui permettant de résister aux bactéries et virus dont certains peuvent être mortels. 

La stérilisation des chiens et des chats est une mesure préventive. Lorsque cette intervention chirurgicale est pratiquée avant la puberté, le risque de développer certains types de cancer est fortement réduit et l’espérance de vie de l’animal est augmentée. 

De plus, cette loi permet d’éviter l’apparition de comportements pouvant gêner le propriétaire, à savoir l’agressivité, la chaleur, et bien d’autres. Enfin, la stérilisation aide à prévenir l’abandon en réduisant le nombre de progénitures non désirées.