Les bienfaits de l’harpagophytum : une plante précieuse pour la santé équine

Les amateurs de chevaux, toujours en quête de solutions naturelles, portent un intérêt particulier à l’harpagophytum, surnommé la « griffe du diable ». Cette plante, réputée pour ses bienfaits, constitue un remède naturel prisé dans le monde équin. 

Les raisons de choisir l’harpagophytum pour les chevaux 

L’harpagophytum, une herbe naturelle, est fréquemment utilisée pour soulager les inconforts articulaires des chevaux. Recommandée notamment : 

A lire également : Comment construire un terrarium pour sa mante religieuse ?

  • aux équidés actifs pendant leur haute saison
  • aux chevaux sujets aux contractions et courbatures musculaires
  • à ceux souffrant de troubles musculaires, en phase de convalescence après une maladie ou une blessure
  • à ceux en préparation pour la vente. 

L’harpagophytum est reconnue pour son impact positif sur les articulations équines.  

L’harpagophytum améliore la mobilité, la flexibilité, la lubrification articulaire et ralentit la progression de l’arthrose. En tant que substance naturelle, l’harpagophytum, réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires, peut soulager l’inflammation du corps, atténuant ainsi les impacts négatifs tels que la résistance à l’insuline et les difficultés de récupération après l’effort physique ou les périodes de tension émotionnelle. Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’harpagophytum, voir ici.

A lire en complément : Les merveilles du règne animal : quelques faits fascinants à connaître

Bienfaits spécifiques de l’harpagophytum pour les articulations équines

L’Harpagophytum, un supplément de soutien articulaire, aide à soulager les douleurs articulaires et à améliorer la lubrification des articulations tout en ralentissant la progression de l’arthrose.

Particulièrement pendant la saison de travail, l’Harpagophytum est bénéfique pour le renforcement musculaire des chevaux sujets aux contractures musculaires, courbatures et troubles musculaires. Il aide également les chevaux en convalescence lors de la reprise du travail et de la préparation d’une vente. La présence de composés chimiques tels que les acides aminés, le fer, le calcium et le phosphore améliore la santé des articulations et de la musculature des chevaux. 

Comment intégrer l’harpagophytum dans le régime alimentaire des chevaux ?

Pour l’intégrer à leur alimentation, on peut utiliser des compléments alimentaires naturels tels que Arthri calme équin et Renfor'muscles équin, disponibles en liquide, pouvant être administrés directement dans la bouche ou mélangés à la nourriture. Ces produits spécialement formulés soutiennent les articulations, soulagent les douleurs et améliorent la lubrification, recommandés dans divers contextes tels que le stress articulaire, les fractures, les entraînements intensifs, les compétitions et les périodes de récupération.

L’harpagophytum est souvent associé à d’autres plantes bénéfiques pour les articulations, comme le bambou, la prêle, le saule ou l’ortie, afin d’en renforcer les effets. Ces compléments alimentaires naturels sont conçus pour les équidés matures et doivent être utilisés avec prudence chez les femelles gestantes ou allaitantes. 

Par ailleurs, en cas de participation à des événements, il est recommandé d’arrêter tout traitement contenant de l’harpagophytum une semaine avant, conformément à la réglementation en vigueur. Enfin, il est conseillé de consulter un vétérinaire avant d’incorporer de l’harpagophytum ou tout autre complément alimentaire dans l’alimentation du cheval afin de s’assurer de son adéquation et de sa sécurité.